Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon 11-26 juillet 2016

11 AU 26 JUILLET 2016            facebook__youtube__twitter__google plus__instagram

 

 

Variations Goldberg
La toute jeune pianiste italienne, Beatrice Rana, déjà couverte de récompenses, reprend le flambeau du jeune Goldberg, un élève de Bach, censé avoir distrait l'insomniaque comte Kayserling - ami et protecteur du compositeur - avec ces monumentales Variations.
Les Mille et Une Nuits
Il ne faudra pas moins que Lambert Wilson, Karine Deshayes, Michael Schønwandt et les musiciens de l'Orchestre national de Montpellier pour dévoiler un peu des secrets de Shéhérazade et des 1001 nuits qu'elle passa à calmer la fureur du sultan son époux. Avec le concours de Nielsen, Ravel et Rimski-Korsakov !
Symphonie Fantastique
Une journée couronnée par la présence d'une voix singulière du piano, Lucas Debargue, 25 ans, lauréat du dernier Concours Tchaikovski, qui chante Ravel, entouré par Tugan Sokhiev et la prestigieuse phalange toulousaine.
Zoroastre
La formidable équipe rassemblée par Raphaël Pichon et Pygmalion donne à entendre ce que Rameau a fait de la figure légendaire de Zoroastre - le Zarathustra de Nietzsche et Richard Strauss, le Sarastro de la Flûte enchantée de Mozart
Marco Polo et la princesse de Chine
La Maîtrise fait revivre avec Sofi Jeannin les aventures de Marco Polo en Chine vues par la compositrice Isabelle Aboulker. Une histoire pour les enfants que les parents et grands-parents seront autorisés à apprécier !
Alla Turca
Saveurs et parfums d'Orient au programme avec les pianos jumeaux des sœurs turques Ferhan et Ferzan Önder et les percussions déchaînées de Martin Grubinger ne nous entraînent dans une aventure extrême... orientale !
Aimez-vous Brahms ?
Maître d’oeuvre de cette grande journée, le pianiste Michel Dalberto a conçu un parcours qui mêle chefs-d’oeuvre et (re)créations, autour de jeunes musiciens français, comme Thomas Enhco, qui s'achève en feu d'artifice avec le Chœur de la Radio Lettone.
Chez Félix
Une soirée autour d'un compositeur surdoué, enfant prodige comme Mozart, Felix Mendelssohn Bartholdy. Premier concerto brillantissime, première symphonie virevoltante, le romantisme à fleur de peau du jeune Felix est exalté par l'Orchestre de Chambre de Paris, Philippe Cassard et Natalie Dessay, qui se et nous rappelle que c'est au Festival qu'elle fit ses débuts.
Contes d'Orient
Une soirée très philharmonique et chorégraphique sous la houlette de Pablo Gonzalez : l'intégrale de la musique de ballet (1910) de l'Oiseau de feu de Stravinsky, féeries orchestrales à foison, la légende sensuelle de La Péri - Dukas n'a pas écrit que l'Apprenti sorcier ! - et une rareté sous l'archet du violoncelliste Marc Coppey, une Epiphanie très française de ton et égyptienne d'inspiration, d'André Caplet.
USA Youth Orchestra
Cette soirée accueille l'orchestre des jeunes Américains menés à la baguette par le plus grand chef russe vivant Valery Gergiev, accompagnant le colosse du piano Denis Matsuev.
Symphonie Lyrique
La soirée est partagée entre l'Egypte vue par Saint-Saëns, et l'Inde écrite par Rabindranath Tagore et mise en musique par Zemlinsky : l'Orchestre National de France mené par le grand chef brésilien John Neschling, petit-neveu de Schoenberg, offre le 5e concerto de Saint-Saëns sous les doigts de Bertrand Chamayou, et la Symphonie Lyrique avec les voix de Malin Hartelius et de Christian Immler.
Carmina Burana
Une fin de soirée, au Domaine d'O, avec un tube du XXe siècle, les Carmina Burana que Carl Orff a empruntés à toute une série de chansons médiévales qui n'engendraient pas la mélancolie, découvertes dans le très pieux monastère de Benediktbeuren.
Magnificat pour Louis XV
C'est à deux formations implantées de longue date en Midi-Pyrénées - Les Passions, orchestre baroque de Montauban / Les Eléments, choeur de chambre de Toulouse - que revient de ressusciter, à Montpellier, les musiques du temps de Louis XV, dues à Antoine-Esprit Blanchard.
Iris
Les amours contrariées d'Iris, l'opéra de Mascagni de quelques années antérieur à Madame Butterfly de Puccini, dans une distribution de premier plan, avec Sonya Yoncheva, la nouvelle star des sopranos, qui brûle les planches du Met à Salzbourg, de Paris à Covent Garden, sous la baguette d'un jeune chef vénézuélien, Domingo Hindoyan qui n'est autre que son mari à la ville.

Feuilleter le programme complet

Affiche2016 300px

Le programme est disponible dans les points de distribution habituels et à la billetterie du Festival !
Vous pouvez également Feuilleter le Programme complet en ligne

Le programme

 

Retrouvez près de 200 évènements, Concerts, Rencontres et Emissions publiques...

L'Appli du Festival

Télécharger l'appli App Store

Android




Faites de la place sur vos téléphones...

LA NOUVELLE APPLICATION MOBILE DU FESTIVAL EST DISPONIBLE
, en téléchargement gratuit.

Scannez ce QRCode avec votre portable  ou connectez-vous et sur Google play ou l'AppStore


Retrouvez les Rendez-vous du Festival sur l'Appli et Écoutez les concerts & émissions
enregistrés par Radio France

   

Les Temps Forts

Concerts sur le Parvis de l'Hôtel de Ville - 11, 12, 13 et 15 juillet

ENTRÉE LIBRE dans la limite des places disponibles

En 2015, Tohu-Bohu quittait définitivement la Place Dionysos pour s'établir sur la Place Georges Frêche devant la mairie de Montpellier. La physionomie de l'événement a beaucoup évolué. Chaque soirée reçoit désormais plus de 4500 spectateurs, bien au-delà de la jauge du quartier Antigone devenue trop étroite au fil des années.
Du 11 au 13 juillet, trois soirées de musiques électroniques rythmeront le Festival 2016. Chacune d'entre elles explore un univers musical différent. Cette sélection pointue, souvent dansante, privilégie les artistes rares qui, pour la plupart et comme toujours, n'ont jamais joué à Montpellier.


ENTRÉE LIBRE dans la limite des places disponibles

Quand le Festival Radio France Montpellier et FIP accordent leurs instruments, tous les soleils du sud se réunissent. D’abord, le soleil du Maroc avec Oum, chanteuse envoûtante inspirée par le jazz et l’Orient… et puis, celui de l’African Salsa Orchestra, nourri des rythmes de l’Afrique et de Cuba. Le 15 juillet, Fip dépose du soleil sur le parvis de l’hôtel de ville de Montpellier !
Concert diffusé en direct sur FIP

ligne separation
Série de concerts dans des villages étapes de l'Hérault, du Gard et de la Lozère

ENTRÉE LIBRE dans la limite des places disponibles

Cette série de concerts dans des villes étapes des chemins de Saint-Jacques de Compostelle est désormais devenue incontournable de la programmation du Festival. Cette année, ce sont quatre concerts sur le plateau de l’Aubrac, et quatre concerts dans l’arrière-pays gardois qui rapprocheront histoire, musique et patrimoine avec un récital de violoncelle, un voyage musical en Espagne au temps de Cervantes, des concerts de musiciens classiques d’Orient et du Moyen-Orient et la découverte du sacqueboute, ancêtre du trombone.

ligne separation

Orchestres et Chœurs en Région du 11 au 25 juillet 2016

ACCUEIL choeurs


Le succès du Festival 2015 a été largement dû à son déploiement dans toute la Région Languedoc- Roussillon et les communes de la Métropole de Montpellier. Dans nombre de lieux, la proposition du Festival a représenté la seule m anifestation musicale de l’année et a attiré un public très nombreux qui a peu d’occasions d’accéder à des musiciens de haut  niveau. Le Festival 2016 poursuit cette politique, en intégrant les dimensions de la nouvelle grande région, en systématisant les tournées d’ensembles et d’artistes en région pour rendre cette présence plus lisible et plus visible, en proposant des exclusivités (comme les concerts gratuits, "Beethoven" de l’Orchestre National Montpellier Languedoc-Roussillon à Mende et Perpignan), en investissant de nouveaux lieux, comme le Mémorial du Camp de Rivesaltes ou l’Abbaye de Conques.

ligne separation

Jazz au Domaine d'O du 17 au 26 juillet 2016


ENTRÉE LIBRE dans la limite des places disponibles

Comme chaque été, la programmation jazz du Festival Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées retrouvera cette année le magnifique écrin du Domaine dʼO, avec le soutien fidèle du Conseil départemental de l'Hérault.
Et puisqu'on ne change pas une formule qui gagne, on y retrouvera tous les ingrédients qui ont construit le succès de ces soirées : les avant-concerts conviviaux dans la pinède, animés par les jeunes talents issus du Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier Méditerranée Métropole, et bien-sûr les concerts gratuits sous les étoiles dans le grand amphithéâtre à 22h, lieu si propice à l'écoute et au partage.

À l'affiche : le jazz d'aujourd'hui dans tous ses états.
Ça commencera par la folie douce du Gascon André Minvielle pour s'achever dans l'allégresse avec le combo toulousain Pulcinella. Entre les deux, on aura voyagé vers l'Orient proche ou lointain avec le Golan Sextet d'Hubert Dupont et le groupe Ethics de Michel Benita, fait un crochet par les Caraïbes avec Mario Canonge & Michel Zenino et le Portoricain Miguel Zenón (grâce à une coproduction avec Jazz à Junas et le Millau Jazz Festival). Enfin, on aura apprécié deux des pianistes les plus talentueux de la jeune génération, Dan Tepfer et Michael Wollny, et savouré le lyrisme subtil et aérien du trio Fox.

Ces concerts seront diffusés sur France Musique

ligne separation

Ensembles de Chambre du 11 au 26 juillet 2016


Incontournables rendez-vous du Festival, on compte cette année près de 80 récitals et concerts de musique de chambre ! Particularité du Festival, pour couvrir le vaste territoire de la Région, et surtout répondre aux demandes des collectivités et organisateurs locaux, nombre de solistes et d’ensembles effectuent de véritables «tournées».

Aux traditionnels concerts de la salle Pasteur du Corum (Montpellier) à 12h30 et 18h, s’ajoutent tous les événements organisés dans les communes de la Métropole montpelliéraine et dans un grand nombre de villes et villages de la Région...

Avec le Quatuor Diotima, le Trio Hadès, le Trio George Sand, le Quatuor Varèse mais aussi les solistes Amel Brahim-Djelloul, Nicolas Jouve, Kristīne Balanas, Vassilis Varvaresos, Nick Monkemeyer, Marc Bouchkov, Christian-Pierre La Marca, Philippe Cassard, Antoine Pierlot, Henri Demarquette, Florian Noack, Gabriel Tchalik, Déborah Nemtanu, Mūza Rubackyté, Ophélie Gaillard, Thibault Noally,Nicolas Mazzoleni, Francesco Corti, Eric Le Sage…


ligne separation
Jeunes Solistes à 12h30, du 20 au 26 juillet 2016

accueil 12h30

ENTRÉE LIBRE dans la limite des places disponibles

ligne separation

Musique de Chambre à 18h00, du 20 au 26 juillet 2016

accueil 18h00

ENTRÉE LIBRE dans la limite des places disponibles

ligne separation

A Pleines Voix les 12 et 13 juillet 2016

Les journées A pleines voix à Montpellier et à Perpignan sont un hommage aux chants d’Europe et d’ailleurs. Entre tangos argentins revisités par la chanteuse Sandra Rumolino, le baroque mis en lumière par le trio Les Allégories, la leçon de chant collectif d’Opéra Junior ou encore la langueur amoureuse de Raquel Andueza, ces journées font entendre la voix humaine dans tous ses éclats et font écho à la tragédie qui a frappé Paris en novembre 2015 avec la «chinoiserie» débridée d’Offenbach qui a donné son nom et inspiré le décor de la salle martyre du Bataclan. Quand la vie et la joie nous aident à surmonter l’horreur.

accueil apleinesvoix

ENTRÉE LIBRE dans la limite des places disponibles 
(excepté le concert du soir)

ligne separation

Les Routes du Thé le 18 juillet 2016

Saveurs et parfums d’Orient au programme de toute une journée, qui commence avec un tout jeune pianiste, génial et un peu fou : Florian Noack. Il enchaîne ses propres transcriptions de Shéhérazade et des Danses polovtsiennes, le diabolique Islamey de Balakirev et nous dessine les Pagodes imaginaires de Debussy.

Amel Brahim-Djelloul revisite l’exotisme des mélodies de Saint-Saëns, avant que les pianos jumeaux des sœurs turques Ferhan et Ferzan Önder et les percussions déchaînées de Martin Grubinger père et fils nous entraînent dans une aventure extrême... orientale !

accueil routesduthe

ENTRÉE LIBRE dans la limite des places disponibles 
(excepté le concert du soir)

ligne separation

Aimez-vous Brahms ? #1 le 19 juillet 2016

Pourquoi Brahms dans un festival dédié à l’Orient ? Parce que c’est le premier épisode d’une série qui se poursuivra dans les prochaines éditions, parce que beaucoup d’œuvres de Brahms, à commencer par ses célèbres Danses hongroises, témoignent de sa fascination pour un Orient qui commençait aux portes de Vienne avec les Tziganes, venus d’Asie centrale avec leurs mélodies et leurs rythmes si étrangers aux normes classiques traditionnelles.
Maître d’œuvre de cette grande journée, le pianiste Michel Dalberto a conçu un parcours qui mêle chefs-d’œuvre et (re)créations, autour de jeunes musiciens français, comme Thomas Enhco, qui s’achève en feu d’artifice avec le Chœur de la Radio Lettone.

accueil aimezvousbrahms

ENTRÉE LIBRE dans la limite des places disponibles 
(excepté le concert du soir)

ligne separation

Ombres Doubles le 24 juillet 2016

Tout un dimanche en miroir, œuvres et interprètes qui s’interpellent et se répondent : Mūza Rubackytė et Florian Noack dans les périlleuses Etudes d’exécution transcendante de Liszt et de Liapounov, le violon capricieux et virtuose de Locatelli, Paganini et Sciarrino sous les archets de Gabriel Tchalik et Deborah Nemtanu, le violoncelle chanté par Bach (Henri Demarquette) et deux siècles plus tard par Britten (Antoine Pierlot).

accueil ombresdoubles

ENTRÉE LIBRE dans la limite des places disponibles 
(excepté le concert du soir)

 

 

 

Soundcloud La playlist du Festival

 

 ...